Les rissoles aux pruneaux

Une spécialité du Ségala !

 

Les rissoles aux pruneaux sont une spécialité du Ségala plus particulièrement de Rieupeyroux.

 

On s’en régalait jadis le lundi gras, lors de la « foire à la rissole ». Foire réputée pour être fréquentée par de nombreux galants espérant trouver l’âme sœur.

 

Ces petits chaussons de pâte brisée garnis de crème de pruneaux sauront ravir les papilles des petits comme des grands !

 

Voici la recette traditionnelle :

 

Rissoles©M-Hennessy Image à la une

 

Ingrédients 

– 500gr de pruneaux

– 500gr de farine

– 100gr de sucre en poudre

– 1 sachet de levure en poudre

– 3 œufs (+1 jaune pour la dorure)

– 250gr de beurre ramolli

 

Préparation 

1 – Mettez à gonfler les pruneaux pendant 30 minutes dans un bon thé chaud

2 – Réalisez la pâte brisée en mélangeant la farine, la levure, 80gr de sucre, les œufs et enfin le beurre coupé en petits dés. Faites une boule de cette pâte homogène et laissez-là reposer au frais durant 30 minutes.

3 – Égouttez puis dénoyautez les pruneaux. Mixez-les avec les 20gr de sucre restant.

4 – Étalez la pâte puis détaillez les cercles d’environ 15cm de diamètre. Garnissez la moitié de la pâte avec une cuillère de crème de pruneaux.

5 – Mouillez la bordure de chaque cercle et rabattez la pâte. Soudez celle-ci en appuyant légèrement. Badigeonnez le dessus de chaque rissole avec le jaune d’œuf battu.

6 – Cuisez sur une grille durant 20 minutes à 170°.

7 – Laissez refroidir avant de déguster !

 

 

Rissoles aux pruneaux

 

On s’en régale toute l’année et dans tout l’Aveyron, mesdames, messieurs aux fourneaux !

 

Et n’oubliez pas c’est une gourmandise à partager!

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 réponses

  1. Bonjour, je connais très bien et j’adore, chaque fois que je vais dans l’aveyron j’achète des rissoles aux pruneaux, d’ailleurs merci pour la recette, je vais en faire dans la semaine, quand j’aurai acheté mes pruneaux.J’ai découvert cette belle région en épousant un aveyronnais, à bientot pour une prochaine recette.